Tuto : Initiation à l'art du pojagi

Temps de lecture : 2 minutes 30 secondes

Voilà une tradition qui vient de loin. Le pojagi prononcer PO-JA-GUI est une méthode de patchwork originaire de la lointaine Corée. Ces tissus confectionnés en carrés servaient à couvrir ou à porter un objet qu'il soit cadeau ou ornement personnel. Ainsi emballé dans le linge, il signifiait respect et honneur autant pour l'objet que pour la personne à laquelle il était destiné. 

Le pojagi a 3 particularités : 

1 - grâce aux coutures rabattues, le pojagi n'a ni endroit ni envers, il est donc parfaitement réversible

2 - il doit être confectionné dans des matières légères laissant filtrer la lumière. Les tissus les plus utilisés sont l'organza, le satin, la ramie transparente ou encore l'organdi de coton. 

3 - les motifs sont toujours géométriques

Cette pratique traditionnelle transmise exclusivement par les femmes est désormais reconnue comme un art depuis les années 60.

Comment procéder ?

Tout d'abord il faut être minutieux et précis comme pour la pratique du patchwork car il s'agit de découper des morceaux de tissus en prévoyant à l'avance son dessin et de les assembler sans que l'ouvrage final soit déséquilibré.

Pour l'exemple j'ai choisi de faire une couture à la main avec un cordonnet blanc pour que ce soit bien visible.

On peut faire la couture rabattue de plusieurs manières.

Méthode 1 : 

1 - on coupe son tissu au cutter en prévoyant une marge de 1.5 cm

2 - on positionne les tissus envers contre envers

3 - on positionne le deuxième tissu à 1.5 cm du bord du premier

4 - on pique sur le deuxième tissu à 1 cm

5 - on tourne, on se retrouve avec un morceau plus grand que l'autre, c'est normal

6 - on rabat une première fois le grand côté sur le petit, on marque au fer

7 - on rabat une deuxième fois 

8 - on pique à 0.5 mm du bord

patchwork pojagi

patchwork pojagi

Méthode 2 : la couture rabattue dite à l'anglaise. 

1 - on assemble les deux tissus envers contre envers

2 - on pique à 5 mm du bord

3 - on marque on fer, on retourne

4 - on pique à 1 cm 

5 - on marque au fer

6 - on pique à 5 mm du bord

patchwork pojagi

patchwork pojagi

Avec ces deux méthodes d'assemblage envers contre envers, on se retrouve avec 2 coutures sur l'endroit et une couture sur l'envers.

Si vous voulez en savoir plus sur le pojagi, je vous conseille le blog de la spécialiste française Maryse Allard qui expose ses œuvres en Corée et participe à des ateliers de découverte en France. Son blog : http://maryseallard.blogspot.fr

Ou encore celui de Sylvia Bos, artiste vivant en Suisse : http://pojagi-patchwork-coreen.com

Et si vous pratiquez le patchwork occidental, faites donc un tour sur le site www.cotonlin.com, votre Magasin de Tissus de Tissu au mètre vous propose des Tissus patchwork de très grande qualité avec les marques MakowerArt Gallery Fabrics ou encore Cotton and Steel.