Info : Tout coudre ou presque avec un tissu en 110 de large

Temps de lecture : 4 minutes

Vous vous êtes certainement demandé pourquoi le Tissu au mètre a des largeurs différentes. Certains affichent 140 de laize ou largeur, d'autres 280 ou encore 110. La raison est qu'en principe les largeurs correspondent à une utilisation spécifique du tissu. Aussi pour confectionner des vêtements, on taillera des tissus affichant une largeur de 140, si on souhaite recouvrir un canapé, on préférera 280 de large. Quant à la largeur de 110 cm, cette valeur a plusieurs origines, la première fait référence à la confection des kimonos au Japon (j'en parlerai plus longuement dans un autre post) ou encore à la pratique très répandue et populaire du quilt aux États-Unis.

Quel métrage acheter pour le Tissu au mètre en 110 de large ?

Vous l'aurez compris, le tissu en 110 n'est pas seulement réservé au patchwork ou aux petits objets déco, on peut y tailler des vêtements d'enfants et d'adultes. Certes on ne peut pas tout faire comme une robe pin-up dont la jupe nécessite une grande largeur de tissu mais on peut déjà beaucoup !

Ce qui est intéressant de nos jours c'est l'indication du métrage dans les deux possibilités sur la plupart des patrons de couture (sauf si c'est impossible de le faire en 110 de large). La méthode imparable pour ne pas se tromper et acheter en conséquence quand on a une idée en tête est de parler en nombre de hauteurs. La hauteur pour une blouse, un chemisier, un top est celle comprise entre l'épaule et la taille. Pour une robe la hauteur est celle comprise entre l'épaule et le genou (en-dessous ou au-dessus suivant votre goût ou votre envie) pour une jupe la hauteur est celle comprise entre la taille et le genou (en-dessous ou au-dessus).

Donc la première chose est de prendre cette mesure sur vous et de l'avoir en tête. J'ai rassemblé dans un tableau des mesures en guise d'exemple. A vous de faire votre propre tableau avec vos mesures et celles de vos enfants. Notez tout cela sur un papier que vous glissez dans votre porte-monnaie !

tableau conversion métrage

Les nouveaux patrons de couture

Depuis quelques années des marques de patrons de créatrices sont apparues sur le marché et elles ont fait un travail remarquable tant dans le choix des lignes et des coupes que dans l'explication pas à pas revue et corrigée de manière clair pour que chaque personne avec un minimum de connaissances puisse confectionner ses vêtements dans le tissu de son choix.

Vous trouverez ces patrons par exemple chez :

Quand vous aurez acheté un de ces patrons vous comprendrez que la couture n'est pas si compliquée, il suffit de se familiariser avec quelques termes techniques et de prendre son temps.

Patron pochette ou patron PDF ?

Il y a deux sortes de patron  : celui que l'on vous adresse dans une pochette et celui en PDF que vous pourrez télécharger et assembler. 

La pochette  : généralement un patron est fait pour un modèle avec des variantes, une blouse par exemple, version avec petite manche, version manche longue. Il existe aussi en plusieurs tailles du 34 au 48. Ce qui veut dire que toutes les tailles sont schématisées par des lignes de couleurs différentes sur la même page. Il faut donc repérer la taille qui correspond puis  reporter les pièces sur un papier. Pour cela deux méthodes  : on glisse un papier sous le patron et avec un objet qui permet de faire des trous (aiguille, clou) on poinçonne tous les centimètres et on retrace au crayon la pièce sur le papier. On peut aussi utiliser un papier transparent et décalquer. L'intérêt de faire le report est de ne pas couper directement les pièces du patron pour le jour où vous ferez à nouveau le vêtement dans une taille différente  !

Le PDF  : dans ce cas vous n'aurez pas à faire le report puisque vous pouvez imprimer le patron autant de fois que vous le voulez et en plus les patrons PDF sont moins chers.

Les mots à connaître pour éviter les maux... de tête !

On peut pratiquer la couture avec un minimum de vocabulaire technique. En Voici les principaux accompagnés des signes que vous trouverez sur les patrons :

Endroit contre endroit :  cela veut dire qu'il faut placer les tissus face imprimée contre face imprimée.

Droit fil  : c'est le sens de la trame sur le tissu et il est parallèle à la lisière du tissu, c'est aussi le sens où le tissu se déforme le moins. Sur un patron il est représenté par une flèche.

Bâtir ou faufiler  : c'est assembler les tissus de manière provisoire en cousant à la main de grands points ce qui permet de bien maintenir les tissus ensemble pour les coudre à la machine.

Pince  : ce sont des plis en V piqués sur l'envers du vêtement et qui lui donne de l'ampleur ou au contraire le cintre.

Cranter :  c'est prendre un ciseau et faire des fentes en V sur le bord du tissu. 

droit fil pince cran

Entoiler : c'est coller avec un fer un tissu spécial qui permet de renforcer ou rigidifier des pièces comme les cols, les poignets, les boutonnières...

Boutonnière  : c'est la petite ouverture que l'on fait à la machine ou à la main pour glisser un bouton.

Ouvrir une couture : cela consiste à aplatir les coutures avec un fer. Il y a un dicton en couture qui dit : qui coud, repasse !

Au pli :  indication qu'il faut positionner la pièce du patron sur le tissu plié endroit contre endroit.

bouton pliure

Surfiler : c'est un point zig-zag de finition que l'on fait pour que le tissu ne s’effiloche pas.

Voilà, vous savez tout ou presque, ne reste plus qu'à choisir votre Tissu au mètre sur la boutique www.cotonlin.com, votre Magasin de tissus.