les coulisses du yucata

Temps de lecture : 3 minutes 15 secondes

Quand on parle du vêtement traditionnel japonais on a l'habitude de dire que c'est un kimono. Ce qui est vrai et faux à la fois. Alors si vous voulez percer tous les secrets de couture de ce vêtement simplissime et élégant, je vous conseille de lire les quelques lignes qui vont suivre !

Kimono ou Yucata ? 

La première version de ce vêtement parfaitement adapté au climat humide du Japon s'appelle un kosode, il était quasiment l'unique élément de la garde-robe japonaise porté autant par les hommes que par les femmes. D'une facture extrémement simple, cousu dans le droit fil, la ceinture ou obi permettait d'ajuster la taille du kosode.

C'est entre 710 et 794 période Nara que la noblesse adopte des robes de cour très longues d'inspiration chinoise. Le kimono était né et avec lui l'excellence du travail des artisans japonais qui vont créer des couleurs et des motifs différents suivant le statut social. Les plus beaux sont faits de soies rares et luxueuses et valent des millions de yens, ils sont portés à l'occasion des cérémonies du mariage.

Kimono veut dire "chose que l'on porte sur soi"

Quant au yucata, c'est la version décontractée du kimono. Fabriqué exclusivement en coton, le Yucata qui veut dire "vêtement de bain" était à l'origine utilisé pour se rendre dans un onsen (bain thermal japonais). Mais aujourd'hui il n'y a ni occasion spécifique ni endroit particulier pour le porter et j'ai souvent croisé des femmes et des hommes en yucata dans les rues de Kyoto ou Tokyo. 

Photos prises par mes soins au Japon

kimono japon

kimono japon

Comment faire un yucata en coton ?

De construction simple, les japonais le fabriquaient eux-mêmes avec leur propre métier à tisser

Il est fait de 5 pièces rectangulaires d'une largeur de 35 cm à 42 cm qui ne sont jamais recoupées. Un yucata se réalise à partir d'un seul morceau de tissu entre 12 mètres et 16 mètres de long suivant la longueur des manches. 

Avec le premier rectangle on réalise la partie gauche devant et dos du kimono, le deuxième rectangle sert pour la partie droite. Les troisième et quatrième rectangles forment les manches qui peuvent avoir des longueurs différentes suivant le statut de la personne, les plus longues peuvent mesurer 1m20 c'est le Furisode porté par les jeunes filles. Le cinquième rectangle aussi long que le premier est divisé en deux sur la longueur, la première pièce forme le col, la seconde encore une fois divisée en deux sert à réaliser l'okumi, une partie supplémentaire que l'on retrouve sous le col. 

Si vous vous amusez à défaire les coutures d'un yucata, vous obtiendrez 5 pièces de tissus formant un rectangle complet sans couture au dessus des épaules et des bras car chaque pièce (manche, corps) est bien un seul rectangle qui fait à la fois le devant et le dos.

kimono japon

yucata japon

Pour finir, il faut savoir que c'est toujours le pan gauche du yucata qui se ferme sur le droit. A cela deux raisons, la première est qu'il était possible de cacher une arme, la deuxième concerne les morts car au Japon ils sont habillés en croisant les pans du vêtement dans le sens inverse.

Si l'envie vous prend de vous coudre un beau yucata (on pourrait lancer la mode l'été prochain) voici un pdf pas à pas qui va vous aider à le réaliser. Le tissu en France étant vendu au mètre linéaire, vous aurez donc besoin de 4 à 6 mètres de longueur.

http://upload.kisai.info/notice_kimono.pdf

Cotonlin, vente de tissus en ligne vous propose une sélection de Popeline de coton de chez Makower. La collection Jardin Japonais sera parfaite pour réaliser un magnifique yucata... Vous trouverez ci-dessous les fiches produit des cinq références de la collection Jardin Japonais, il ne vous reste plus qu'à trouver vos ciseaux ! 

MKW 127

MKW 126

MKW 125

MKW 124

MKW 123