Les tissus, comment les entretenir ?

Temps de lecture : 3 minutes 20 secondes

Avec prélavage ou sans, quel degré pour le lavage ? quelle température pour le fer ? Toutes ces questions, avouez que vous vous les êtes déjà posées non ? Alors pas de panique, Cotonlin est là pour y répondre.

La nature du linge, tu respecteras

Et oui c'est bien la première des questions à se poser quand on achète du tissu au mètre pour ses créations car son traitement dépend de sa nature.

Pour le coton, eau froide, tiède ou chaude peu importe. Le mieux étant le juste milieu c'est à dire un lavage à 60°ou 40° pour le coton de couleur, le blanc est à laver séparément. On peut utiliser le sèche-linge mais j'avoue préférer le séchage au naturel. Pour celles qui ont la chance d'avoir un jardin, le fil est encore ce qui se fait de mieux. Pour le repassage, il faut parfois utiliser la vapeur mais là encore attention à ne pas mettre le fer trop chaud au risque de voir roussir le tissu. Pour cela, il faut utiliser le programme coton de votre fer.

Cotonlin, vente de tissus en ligne vous propose des popelines de coton de très grande qualité. Les couleurs sont stables et il n'y a pas de rétrécissement, il parait donc inutile de les prélaver si ce n'est pour enlever l'apprêt du tissu.

Pour le lin ou le métis (mélange de coton et de lin), il peut être lavé en machine à haute température. Il est même conseillé de le faire dans le cas d'une création vestimentaire car il peut subir un léger rétrécissement. 60 degrés pour les couleurs, 40 pour les blancs. En revanche il faut veiller à ne pas mettre un essorage trop fort pour ne pas casser les fibres du tissu. Le blanc peut être étendu au soleil, les couleurs dans un endroit moins exposé. Le repassage est conseillé sur l'envers quand le tissu est légèrement humide. De cette façon les faux plis seront vite lissés et cela préservera les couleurs.

Pour les matières contenant de l'élasthanne comme le jersey de coton, il faut veiller à les laver à une température moyenne de 30 ou 40 degrés max. Une température plus haute peut faire perdre de l’élasticité au tissu, il sera donc plus large qu'auparavant. Pour l'essorage, là encore il est question de légèreté sinon les tissus risquent de garder des traces de tiraillements. Pas de sèche-linge mais le fil intérieur ou extérieur et de préférence dans un endroit non exposé directement aux rayons du soleil. Après séchage, il s'avère inutile de repasser. Si toutefois vous devez le faire, il faut mettre le fer sur le thermostat minimum.

Prélavage or not prélavage

Bon, là je dois dire qu'il y a plusieurs écoles, l'école de celles qui le font systématiquement et celles qui ne le font jamais ! Comme je vous le disais, le tissu métis doit être impérativement prélavé, le lin 100 % également. Les tissus de marque Art Gallery Frabrics, MakowerCotton and Steel etc sont des tissus de très grande qualité en popeline de coton aux couleurs stables. Conclusion, même pour le vestimentaire, on ne prélave pas toujours. Les tissus oeko tex grande laize ont un apprêt qui de mon point de vue nécessite un prélavage avant la coupe. Les patcheuses sont les couturières les plus à plaindre car laver tous ces bouts de tissus coupés en fat quarter peut s’avérer désastreux, ils risquent de s’effilocher et après vous avez la semaine pour les séparer.

Dans ce cas, il existe deux méthodes. la première consistant à surfilez ou cranter les bords. Arrghhh, long, fastidieux oui mais parfois très utile. La deuxième est de repasser à la vapeur pour humidifier le tissu puis de repasser à nouveau à sec pour resserrer les fibres et le sécher. Et hop, le tour est joué !

Petit récapitulatif des consignes de lavage des étiquettes

Essayez de trouver des vêtements en matière similaire dans votre garde-robe et regardez les étiquettes pour connaître les préconisations des fabricants en matière de lavage. Voici un petit rappel des sigles que vous trouverez.

étiquette lavage des tissus


étiquette lavage tissu

étiquette repassage