Black Friday... l'histoire de la couleur noire

Black Friday : l'histoire de la couleur noire

Noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir... j'imagine que cela vous rappelle une chanson des années 60 d'un rocker récemment disparu. Le noir est une couleur à part qui évoque immédiatement l'obscurité et ses dangers profondément inscrits dans notre conscience et suscitant une peur quasi universelle. Le noir c'est la nuit pour l'éternité, l'absolu silence de la mort autant que le bruissement qui accompagne chaque naissance donnant à cette couleur unique une richesse d'émotions contradictoires.

Symbole du noir dans le monde

Dans la tradition gréco-romaine, Chaos est à l'origine du monde et de toutes les déités. Il engendre Gaïa (la terre), Erèbe (les ténèbres), Eros (l'amour) et Nyx la déesse de la nuit et de l'obscurité du monde qui a donné vie à la mort.

En Inde le noir est réservé aux castes inférieures et illustre l'inertie, la bassesse, l'épouvante. La terrible déesse Kali aux multiples visages est toujours représentée en noir quand elle nous montre sa face sombre, la destruction.

Pour la peinture, la Chine a développé une riche tradition de paysages monochromes où un pigment noir tiré de la combustion de corne de rhinocéros était jadis employé.

En occident, le noir incarne des valeurs ambivalentes. La nuit renvoie à la mort bien sûr. C'est aussi la couleur du péché, des anges déchus de l'enfer et du diable. 

Au moyen-âge, les teintures ne produisant pas encore de beaux noirs, ces vêtements sont donc réservés aux démunis. Puis au 13e siècle le bleu devient la couleur la plus attirante, le noir incarne alors l'église et la justice. Mais c'est au 15e siècle que la noblesse porte du noir et en fait une mode en raison du coût de plus en plus élevé de la teinture bleue. 

Les pigments du noir

Le charbon végétal qui est issu de la calcination de végétaux. En Europe on trouve essentiellement le noir de vigne résultant de la carbonisation de sarments et qui donne un noir intense avec des reflets bleutés. Quant au noir de vin, il résulte de cépages teinturiers comme le Gamay de Bouze ou le Fumin, variétés dont la pulpe est colorée.

Les noirs de fumée, de lampe, de suis et de bistre sont composés de fines particules de carbone résultant de la combustion de petites quantités de résineux, la suie étant issue de la flambée de bois, quant à la bistre elle est obtenue en mélangeant de la suie à de la gomme arabique. 

La noix de galle est au croisement du monde végétal et animal car elle est due à une excroissance produite sur les feuilles du chêne par un insecte du genre mouche qui y pond ses œufs. 

La vase - qui est un dépôt de terre riche en oxyde métallique - est susceptible de colorer des tissus dans des teintes noires. Ces boues tinctoriales occupent une grande place en Afrique de l'Ouest où les Bambaras teignent en brun les fibres de pagnes appelés Bogolan utilisés pour les rituels. 

Chez cotonlin, votre Magasin de tissus, vous trouverez une gamme de Tissu au mètre, de Tissus Patchwork, Tissus Bio, Tissu graphique et Tissu géométrique et plein de Popeline de coton en Noir et Blanc et en couleurs pour toutes vos créations.

D'après le livre de  Anne Varichon – Couleurs pigments et teintures dans les mains des peuples – diplômée en archéologie et ethnologie – Le Seuil Éditions.